Archive | juin, 2009

url rewriting : reecriture d’url en français ( .htaccess)

24 Juin

L’url rewriting permet de renforcer la sécurité de votre site mais aussi d’améliorer le référencement de son site Web.

Comment ?

Il faut tout d’abord crée un fichier nommé : .htaccess et le placer à la racine de son site (www généralement)

Le code à utiliser est le suivant :

  • # Activer le module en utilisant la commande suivante
  • RewriteEngine on
  • # Menu principal à reecrire
  • RewriteRule accueil.html(.*)$ ?page=accueil [L,E]
  • #Erreur
  • RewriteRule erreur-404.htm(.*)$ ?p=404 [L,E]

Mettez ce code maintenant dans votre dossier racine de votre site web.

Maintenant, la reécriture est active, lorsque vous cliquerez sur le lien accueil.html sur le site internet, la vrai url est réecrite (soit ?p=accueil)

Le fait de mettre .htm ou .html laisse supposer que le site Internet est développer en html simple or ce n’est pas du tout le cas, c’est du php pure dernière.

En masquant la vrai url on augmente la sécurité de son site.

En mettant de vrai url significative , le référencement ce fait plus rapidement et l’analyse robot est plus simple.

Le fait de mettre : accueil/service/depannage-informatique.htm (4 mots clés) est plus compréhensible par un robot que si l’url était ?page=accueil&id=23&sub=mainst&ser=dep

article en rédaction

Publicités

Dos shutdown : extinction, fermeture de session et reboot

22 Juin

Sous MS-DOS, il existe pas mal de commande pratique. Donc une qui attire plus particulièrement l’attention. Le shutdown a quoi sert-elle ?

La commande shutdown est une commande d’extinction mais accompagner d’autres paramètres, cette commande s’avère énormément utile.

Elle peut permettre d’éteindre les machines à distance à l’aide de script .bat, d’être une alternative pour éteindre son ordinateur si son pc plante ! Ou encore de reboot la machine ou encore fermer une session.

Dans l’invite de commande DOS , entrez shutdown pour voir l’utilisation de la commande accompagnée de ses arguments :
arg

Rien de plus simple à présent.

Je veux éteindre une machine après 30 secondes et afficher un message personalisé :

shutdown -s -t 30 -c Fermeture de session en cours

Annulé l’opération en cours :

shutdown -a

Allez plus loin ?

ça commence à devenir interessant quand on peut mettre ce genre de script dans un fichier .bat , il suffit de décocher la case comme sur l’image ci-dessous.

ext

Puis de crée  un nouveau fichier par exemple le nommer reboot.bat et mettre comme morçeau de code à l’interieur, shutdown -r -t 300 Arret du systeme dans 5 minutes, merci de vous déconnecter.

Des scripts super simple à utiliser mais qui restent très utiles !

Quelques raccourcis claviers utiles : windows

9 Juin

Les raccourcis clavier sont présent dans tout les systemes d’exploitation et la majeur partie des logiciels. Ils permettents non seulement de gagner du temps mais aussi de faciliter la naviguation.

Il est donc important de les connaitres, c’est pourquoi je vais fournir dans ce tutorial quelques raccourcis que j’utilise souvent sous windows. Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les laisser en commentaires, je les ajouterai par la suite dans l’article.

Une partie des raccourcis clavier s’effectue grâce à la touche CTRL (controle) du clavier, d’autres avec la touche MAJ (fleche du haut) ou encore avec la touche ALT (alternative)

Raccourcis classique :

  • CTRL + C : Copier le(s) fichier(s) dans le press papier
  • CTRL + V: Coller le(s) fichier(s) dans le press papier
  • CTRL + X : Couper le(s) fichier(s) dans le press papier,cela deplace les fichiers
  • CTRL + Z : ANNULE LA DERNIERE ACTION (se révèle pratique en cas d’erreur de saisie généralement)
  • CTRL + A : SELECTIONNE TOUT LES FICHIERS (utile pour selectionner tout les documents dans un repertoire)
  • CTRL + S : ENREGISTRE LES MODIFICATIONS APPORTEES A UN DOCUMENT (utilisez le souvent, c’est un conseil pour éviter de mauvaise surprise, surtout en cas de Bug écran figer ou panne electrique)
  • CTRL + O : PERMET d’ouvrir un document, je ne l’utilise pas souvent
  • CTRL + F : lance une recherche du texte dans un document ouvert
  • CTRL + P : lance la fenetre d’impression

Raccourcis de naviguation :

  • F1 : aide
  • F2 : renommer un fichier
  • F3 : recherche de fichiers
  • F5 : actualiser l’affichage
  • F10 : active la barre de menus dans le programme actif
  • ALT + TABULATION : Ouvre le menu qui permet de basculer entre les fenetres ouverte rapidement (Grid sur vista)
  • CTRL + ALT + SUPPR : Ouvre le gestionnaire de taches (task manager)
  • ALT + F4 : FERME LA FENETRE OUVERTE

Article en cours d’édition

Connexion FTP sous DOS

5 Juin

Il est possible d’accèder au repertoire de son serveur FTP et l’administrer  sans avoir à passer par un client ftp comme Filezilla. Bien sur, ce dernier reste de loin la méthode la plus simple pour echanger ses fichiers avec le serveur, cependant il s’avère que passer par MS-DOS constitue une bonne alternative.

Allez dans Démarrer, exécuter. Dans la fenêtre entrez : cmd pour ouvrir l’invite de commande DOS

Entrez ensuite FTP et appuyez sur la touche Entrée

dos

Maintenant entrez , la commande open (elle va permettre de saisir l’adresse du serveur)

Entrez l’adresse du serveur distant pour ma part : rodrigue-ribeiro.fr

J’arrive sur l’interface dos du FTP distant

connex

Maintenant il suffit de saisir votre identifiant et mot de passe comme sur un client ftp

Une fois connecté, utiliser la commande DIR pour voir la liste des repertoires.

dir

En mode MS DOS nous voyons en listing les droits associés aux repertoires, idéal et non négligeables en termes de sécurités.

  • – r pour read : lecture
  • – w pour write : ecriture
  • – x pour execute : execution

Par sécurité il est necessaire de laisser seulement en execution les dossiers pour le ‘PUBLIC’.Puis l’ecriture, l’éxécution et la lecture pour le propriétaire. (CAD Vous quand vous êtes loguer au FTP)  voir la capture en dessous

705

La valeur numérique attribut automatiquement les droits sur dossiers soit :

  • 000 : aucun droits (pour tout bloquer)
  • 111 : execution pour tout les utilisateurs (groupe + public + propriétaire)
  • 222 : ecriture pour tout les utilisateurs
  • 333 : lecture pour tout les utilisateurs

Il est important de savoir attribuer les bonnes valeurs aux dossiers, si vous ne le faîtes pas. Cela constitue une faille critique de sécurité. (Surtout pour les serveur web)